Un produit et des hommes

Le gisement de la baie de Saint-Brieuc

La baie de Saint-Brieuc se situe sur la côte Nord de la Bretagne dans le département des CRécolte de coquilles Saint-Jacquesôtes-d’Armor. S’étendant de l’île de Bréhat au Cap Fréhel, elle est reconnue pour la qualité de ses eaux et la richesse de sa biodiversité. Pionnière de la protection de ses ressources halieutiques et notamment la coquille Saint-Jacques dès les années 1970, elle est le berceau du second plus grand gisement de coquilles Saint-Jacques en France, mais le plus grand en terme de densité. Grandissant dans son élément naturel, riche en plancton, la coquille Saint-Jacques atteint sa taille de pêche (10,2 cm minimum) en 2 à 3 ans. Elle porte l’appellation de “coquille blanche” (sans corail) car pêchée hors de sa période de reproduction.

La pêche de la coquille

Tri des coquilles Saint-JacquesIl existe une longue tradition de pêche de la véritable coquille Saint-Jacques (Pecten maximus) en baie de Saint-Brieuc. Afin de préserver la ressource, les pêcheurs disposent seulement de 45 minutes de pêche deux fois par semaine, d’octobre à avril. La proximité et la densité du gisement assure une débarque en quelques heures, garantissant la fraîcheur exceptionnelle des coquilles.

 

 

Partenariat avec les pêcheurs

Coquilles Saint-Jacques en sac filetLa société Celtarmor a été créée en 1995. Il s’agit d’une association unique entre une entreprise familiale, le Groupe Le Graët, et une organisation de pêcheurs, l’Union Bretonne des Coopératives Maritimes. La création de cet atelier a permis de pérenniser la filière de la coquille Saint-Jacques en Côtes-d’Armor et de permettre la reconnaissance de la noix de Saint-Jacques de la baie de Saint-Brieuc face à l’importation massive du début des années 1990. Ce partenariat nous permet de vous proposer une disponibilité du produit tout au long de la campagne de pêche grâce à un accès privilégié à la ressource.